:: L'académie :: Les annexes :: Dortoir des Ryu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus on est de fous, plus on rit ! [Feat Joïce]

avatar
Shiina
Messages : 20
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 25

Fiche d'informations
Âge: 13 ans
Nom du dragon: Drystan
Pouvoir partagé:
Lun 24 Juil - 21:02




Plus on est de fous,
plus on rit !
Feat Joïce

Cela ne faisait pas très longtemps que j'avais reçu une nouvelle camarade de chambre et, après que j'eue fait connaissance et passé quelques temps avec elle, il m'était venu à l'idée que deux possibilités allaient s'offrir à moi. Non, trois en fait, mais qui me mettaient dans seulement deux situations : soit nous serions toutes les deux pour un moment pour de multiples raisons, soit quelqu'un nous rejoindrait bientôt. Je n'avais eue, cette fois, aucune information à ce sujet. C'était un peu dommage mais au moins cela me laissait encore plus de surprise que la première fois. Je n'osais pas trop interroger ma colocataire à ce sujet. Elle n'était déjà pas très à l'aise, alors je me posais la question de sa réaction face à une nouvelle camarade de chambre. D'ailleurs, cela me rappela sa question à propos de l'amitié. Qui donc n'avait jamais connu ou voulu une personne à ses côtés, à qui se confier ou sur qui se reposer dans sa vie ? Je n'avais pas osé lui poser la question plus que ça à vrai dire. Peut-être pourrait-on dire que ce n'était que partie remise, mais aussi une possible très mauvaise idée. Voilà pourquoi j'espérais un peu que les prochaines personnes à nous rejoindre seraient un peu plus détendues.

Drystan,
tu crois qu'on va attendre longtemps encore avant d'avoir un peu d'animation ici ?


Assise à mon bureau, je tentais de faire une dissertation qui avait pour sujet : "Le rêve peut-il se révéler être une part de nos désirs ?". J'avais commencé à écrire un sacré pavé en me référent à des auteurs, jusqu'à ce qu'une oeuvre m'amène à la question de la volonté sociale. De fil en aiguille, j'en étais venue à penser à ma situation, donc à mes possibilités d'avoir une ou deux autres colocataires. D'un certain côté je trépignais, mais de l'autre je restais assez nerveuse. Mon pouvoir n'avait pas encore fait des siennes, mais cela pouvait malheureusement changer... Certainement que mon dragon se rendit compte de mes différentes pensées (même s'il ne les connaissait pas), puisqu'il me répondit tranquillement :

J'en sais autant que toi, jeune demoiselle. Et, en tous les cas, elle sera la première à comprendre que tu puisses avoir des difficultés à manipuler ton pouvoir. Alors calme-toi.

Je voudrais bien t'y voir !


Après lui avoir répondu ainsi du tac au tac et en faisant la moue, je retournai à mon devoir. Je n'avais plus vraiment la tête à ça, mais au moins je pouvais ainsi cesser de me tracasser. Avec les objets je n'avais pas à me soucier d'une quelconque vie antérieure, comme avec les dragons qui avaient apparemment une longévité impressionnante. Par contre, c'était loin d'être avec les humains. Peut-être que porter continuellement une paire de gants serait une solution pour...
Sans même prendre la peine de terminer ma phrase que j'avais pourtant mis pas mal de temps à trouver, je posai mon stylo et me frappai les deux joues simultanément sous le regard mi-amusé, mi-interloqué, de mon dragon. Il était hors de question que je me laisse abattre et plonger dans de telles solutions ! J'allais parvenir à trouver une solution pour maîtriser mon pouvoir ! Après tout, c'était pour ça que j'étais ici aujourd'hui.

Lorsque j'eue terminé mon travail, non sans devoir subir quelques taquineries de Drystan, je me levai et rangeai mes affaires de cours. Je n'en avais pas totalement terminé, mais, au moins, j'avais fait le plus gros qui m'avait engloutie quelques heures de mon après-midi. Même si nous étions en semaine, on m'avait donné la liberté de ne pas être en classe contre les devoirs à faire. C'était assez honnête comme deal.
Une fois tout rangé, je m'étirai en pensant que me dégourdir un peu les jambes à l'extérieur me ferait du bien. C'est pile à ce moment-là qu'une personne démontra sa présence d'une façon ou d'une autre alors que j'eue droit à une remarque entendue que par moi :

On dirait que tu avoir droit à une réponse à la question que tu me posais.

(c) Hana sur Académie Oonagh

avatar
Joïce Alvaro
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Mar 25 Juil - 12:08

Joïce

Shiina

Plus on est de fous, plus on rit !
Ça y est, Joïce est enfin arrivé à Oiron, apparemment une petite ville qui ne serait pas très loin de l'académie, un peu de marche lui feras le plus grand bien, pensa-t-elle après ses heures passé assise une fois dans un avion et l'autre dans un train. Toujours accompagner de son dragon qui ne reste jamais très loin d'elle. Puis elle commence à s'imaginer à quoi peut bien ressembler l'Académie, les dragons et quel genre de gens y habite … Puis elle marche, elle marche, elle se perd dans ses pensées et ne se rend même plus compte quelle à quitter le joli petit trottoir pour atterrir sur un sentier de terre. Elle s'arrête, regarde le sol et s'exclame :
«  Ah ! »
« Mh ? Qu'est-ce qu'il y a ? »

« Y'a qu'on n'a pas pris le bon chemin, t'aurais pu me prévenir ! »
« Je te rappel que je ne sais pas où elle se trouve ton Académie. »
« Gna gna gna,*soupire* bon ce n'est pas bien grave on a qu'à faire demi-tour … »

Et les voilà repartit dans l'autre sens, Joïce sort une sorte de carte de la région, elle essaie de la déchiffrer tant bien que de mal, puis elle suit le chemin qui lui semble le plus juste toujours plonger dans sa carte, à lever les yeux de temps en temps pour ne pas se prendre un mûr. Puis elle finit, enfin, par arriver devant le château. Elle pousse un soupir de soulagement « enfin » pensa-t-elle.

Elle range sa carte dans sa poche et s'approche du portail apparemment ouvert, mais avec un type qui surveille l'entrée, Joïce tente de passer, apparemment le type n'a pas l'air de l'empêcher d'entrée, elle entre donc dans le hall sans difficulté.  

Elle reste bouche bée face à la grandeur de cette pièce, elle observe tout dans les moindre détails, avant de se retrouver à l'accueil pour savoir où elle devait aller et où elle devait poser ses affaires. Après avoir discuté avec cette personne qui lui à donner pas mal d'information, dont celle de la chambre où elle se trouvait. Et apparemment elle ne sera pas seule.

Elle commence à quitter l'accueil et à se diriger dans les couloirs, elle commence tout de même à se poser quelques questions à propos de ses deux camarade de chambre, espérons qu'elles soient sympa et pas trop coincé … pensa-t-elle, pendant quelques secondes elle se demanda quand même si les personnes liées étaient différentes que les autres … Elle haussa les épaules, j'aurais qu'à vérifier par moi-même.

Joïce commence petit à petit à se rapprocher, jusqu'à se retrouver juste devant la porte, elle ferme les yeux quelques instants, souffle un bon coup et s'apprête à ouvrir la porte, à ce moment-là des rires et des voix se font entendre juste dans le couloir d'à côté qui commence à se rapprocher, Joïce eu à peine le temps de tourner la tête que deux gamins de pas plus de 13 ans commence à arriver très dangereusement à toute allure et en deux trois secondes Joïce se retrouve bousculer et atterrie dans sa soi-disant chambre, sur le sol.

« Eh bah ça pour une entrée, c'est une entrée ! » dit-elle à haute voix.

Elle n'avait même pas fait attention à qui se trouvait dans la salle, elle lève la tête et aperçois une jeune fille.
« Yo ! » dit-elle en affichant un sourire amusé par la situation.

Elle se relève doucement et prend sa valise qui était restée dans le couloir. Puis elle l'emmène avec elle et s'avance jusqu'à sa camarade de chambre et lui tend la main :
« Moi, c’est Joïce ! »

avatar
Shiina
Messages : 20
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 25

Fiche d'informations
Âge: 13 ans
Nom du dragon: Drystan
Pouvoir partagé:
Mar 25 Juil - 13:08




Plus on est de fous,
plus on rit !
Feat Joïce

Voir quelqu'un débouler sans crier gare ne me donnait pas forcément envie de rire, mais sans forcément porter de jugement. Je n'aimais pas ça. Par contre, quand quelqu'un faisait cela en tombant, cela créait en moi plus d'inquiétude qu'autre chose. J'avais déjà noté que certaines personnes ici étaient assez turbulentes, mais ce n'était pas au point de me créer une entrée fracassante. Et là, c'était le cas d'une jeune fille brune et très jolie.
Ôtant de mon esprit toutes les questions inutiles et les pensées hors propos qui me venaient, allant même jusqu'à ignorer Drytan, je m'avançais vers la nouvelle venue pour l'aider. Elle n'eut cependant pas besoin de moi et n'avait pas l'air de s'être trop fait mal. En tous les cas, c'était ce que j'appris de son air très décontracté qui me détendis un tantinet. J'allai tout de même à sa rencontre alors qu'elle ramassait sa valise. Mon dragon avait raison : j'avais une réponse à la question que je lui avais posée, mais en plus de ça, elle me devança en salutation comme en présentation :

- Yo ! Moi, c’est Joïce !


- Salut ! Moi c'est Shiina. Bienvenue à Oonagh et dans la chambre. Ça va ? Tu ne t'es pas trop fait mal en tombant ?Enfin... je peux supposer que non, mais je préfère demander.


A vrai dire, j'avais envie et besoin de lui poser un millier d'autres questions, de lui présenter l'école, apprendre à la connaître... Mais comme elle venait d'arriver et que je lui avais au moins posé deux ou trois questions, si je continuais elle allait certainement penser qu'elle venait d'entrer dans une salle d'interrogatoire. Ce n'était vraiment pas mon but. Puis, peut-être qu'elle était fatiguée par son voyage. D'ailleurs, elle venait d'où ? ... OK, j'arrête.

Comme s'il lisait mes pensées, bien qu'il ait juste lu les signes avant coureurs de mon impatience et mon enthousiasme habituels, Drystan me dit de façon à ce que seule moi l'entende :

- Tu devrais te calmer si tu ne veux pas lui faire peur à cette pauvre fille. Dis-toi que c'est la petite Abigaïl et  tu verras que la douche froide sera suffisante.


- Oh, toi ça va hein !


Je lui avais rétorqué ceci en marmonnant et en tournant la tête vers lui avant de me retourner vers Joïce avec un air désolé.

(c) Hana sur Académie Oonagh

avatar
Joïce Alvaro
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Mar 25 Juil - 16:22

Joïce

Shiina

Plus on est de fous, plus on rit !
Elle avait de s'être un peu inquiété en voyant Joïce atterrir sur le sol sans crier gare. Elle n'avait pas vraiment l'air d'être de France, ni d'Espagne, mais ça c'était déjà moins probable.
- Salut ! Moi c'est Shiina. Bienvenue à Oonagh et dans la chambre. Ça va ? Tu ne t'es pas trop fait mal en tombant ? Enfin... je peux supposer que non, mais je préfère demander.
« Ravie de t’connaître Shiina ! »

Joïce regarde un peu autour d'elle comme pour vérifier si tout allais vraiment bien, son regard s'arrête quelques instants vers ses genoux.
« Genoux qui picote, mais ça vas ! »

Elle prit enfin le temps d'observer la chambre, quatre lits, deux qui ont l'air occupés, deux autres qui ne le sont pas … La décoration reste à peu près la même que dans tout le reste du château, ou du moins, du peu qu'elle ait vue. Elle s'approche d'un des lits disponibles, pose sa valise sur celui-ci, elle hésite à la défaire tout de suite, ce ne serait peut-être pas vraiment respectueux envers sa colocataire qui avait sans doute un tas de questions à lui poser tout comme Joïce d'ailleurs. Elle l'a laissa donc là où elle était et s'asseoir sur le lit, avant de reporter son attention sur Shiina.
« Bon, que dirais-tu d'apprendre à se connaître, après tout tu vas être obligé de me supporter pendant pas mal de temps ! »

Elle rit très légèrement, il y avait un peu de vrais dans ce qu'elle disait et puis elle avait envie d'en savoir un peu plus sur la petite bouille angélique qui était maintenant sa camarade de chambre. Elle jeta coup d'œil à l'extérieur et se souvint qu'elle avait complètement oublié de dire à Skotà qu'il pouvait venir, elle avait eu peur qu'il n'y ait pas assez de place, bon c'est sûr qu'il en prendra beaucoup, mais il n'allait quand même pas attendre dehors comme un petit chiot qui serait punit …
« Tu sais quoi, si on allait faire connaissance dans les couloirs, comme ça, en même temps tu peux me faire visiter, puis je pourrais te présenter mon dragon, je lui avais demandé d'attendre à l'extérieur, j'avais peur qu'il n'y ait pas vraiment de place, mais ça m'a l'air d'aller … Et puis en le connaissant s'il s'ennuie trop dehors il risque de causer quelques problèmes … Si t'est d'accord bien sûr, je ne veux pas te forcer ! »

Elle se leva de son lit, comme prête à partir dans les secondes qui suivent. Elle espérait quand même que Skotà était rester sage, elle pourrait bien communiquer avec lui, mais têtu comme il est, même s'il fait des bêtises il le niera …

avatar
Shiina
Messages : 20
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 25

Fiche d'informations
Âge: 13 ans
Nom du dragon: Drystan
Pouvoir partagé:
Mar 25 Juil - 19:34




Plus on est de fous,
plus on rit !
Feat Joïce

- Ravie de t’connaître Shiina !


J'étais soulagée de constater qu'elle n'avait pas mal pris le mauvais regard que j'avais lancé à mon dragon et je pus ainsi apprécier pleinement les présentations qui se passaient merveilleusement bien. Je fus d'ailleurs rassurée qu'elle n'ait rien de vraiment sérieux. Je pris tout de même la peine de fouiller dans mon armoire si je n'avais rien pour ses genoux, lui laissant ainsi le temps de découvrir la chambre et se choisir un espace tranquillement. Après tout, si je commençais maintenant, cela ne finirait jamais. Pourtant, je n'eus pas encore fini qu'elle me fit la proposition que je voulais lui faire depuis qu'elle était entrée :

- Bon, que dirais-tu d'apprendre à se connaître, après tout tu vas être obligé de me supporter pendant pas mal de temps !


- Avec plaisir. Attends un instant j'ai presque trouvé... Ah ! Les voilà !


J'avais eu grand peine à ne pas sauter de joie en hurlant que j'étais ravie qu'elle me fasse la proposition pour lui répondre calmement. Pourtant, je ne pouvais pas la contenir au point de rester impassible. Bien au contraire : quand je m'approchai d'elle pour lui tendre des pansements, mon visage était illuminé d'un large sourire.

- Tiens, c'est pour tes écorchures.


- Tu sais quoi, si on allait faire connaissance dans les couloirs, comme ça, en même temps tu peux me faire visiter, puis je pourrais te présenter mon dragon, je lui avais demandé d'attendre à l'extérieur, j'avais peur qu'il n'y ait pas vraiment de place, mais ça m'a l'air d'aller … Et puis en le connaissant s'il s'ennuie trop dehors il risque de causer quelques problèmes … Si t'est d'accord bien sûr, je ne veux pas te forcer !


- Excellente idée ! Allons-y !!


Cette fois, je sautais littéralement, les bras en l'air. Ce n'est qu'après coup que je lâchai un "oups" légèrement gêné alors que je tentais de me reprendre sous le regard désespéré de mon dragon. C'est d'ailleurs celui-ci qui me rappela que la conversation ne se ferait pas seule quand je sortis de la chambre. Je me tournai donc vers Joïce en marchant pour lui parler :

- Du coup, je vais commencer à présenter mon dragon : il s'appelle Drystan. Il m'accompagne toujours à cause du pouvoir qu'il m'a donné du coup ben... tu risques pas mal de nous entendre nous chamailler, ou de m'entendre parler toute seule. Ah ! Et je crois que t'as pu voir qu'on avait une coloc' ? Elle s'appelle Abigaïl et est un peu timide, mais elle est gentille. J'espère qu'on pourra bien s'entendre toutes les trois.


Oui, je l'espérais même si elle se faisait fort distante ces derniers temps.

(c) Hana sur Académie Oonagh

avatar
Joïce Alvaro
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Mer 26 Juil - 10:47

Joïce

Shiina

Plus on est de fous, plus on rit !
- Avec plaisir. Attends un instant j'ai presque trouvé... Ah ! Les voilà ! Tiens, c'est pour tes écorchures.

Le sourire qu'elle avait sur le visage lorsqu'elle donna les pansements à Joïce lui suffit à savoir qu'elle avait bien fait de lui proposer de faire connaissance. Elle se pencha pour mettre un de ses petits pansements sur chaque genou. Mais sa colocataire fut encore plus heureuse lorsqu'elle sa seconde proposition. Elle sauta carrément en levant les bras en l'air, ce qui évidement fit pouffer Joïce de rire, même si elle essayait de le contenir un maximum, sans réel succès.

Les deux filles se retrouvèrent donc à marcher dans les couloirs, tandis que Shiina commença
- Du coup, je vais commencer à présenter mon dragon : il s'appelle Drystan. Il m'accompagne toujours à cause du pouvoir qu'il m'a donné du coup ben... tu risques pas mal de nous entendre nous chamailler, ou de m'entendre parler toute seule. Ah ! Et je crois que t'as pu voir qu'on avait une coloc' ? Elle s'appelle Abigaïl et est un peu timide, mais elle est gentille. J'espère qu'on pourra bien s'entendre toutes les trois.

C'est vrai qu'à l'accueil ils avaient précisé qu'elles seraient trois, mais comme elle n'avait vu qu'une seule personne lors de son entrée chaotique et Joïce avait complètement oublié son autre colocataire.

Quant au dragon, c'est assez étrange, mais elle eut l'impression que quasiment tout le monde se chamaillait avec son dragon et c'était plutôt marrant au fond.
« Je l’espère aussi ! » Elle afficha un sourire en même temps
« Moi mon dragon c'est Skotàdi, ouais je sais le nom est bizarre mais, je l'appelle souvent Skotà, c'est plus stylé, je trouve … Disons qu'il a son caractère, mais il a bon fond. Si jamais il se montre tu risques d'être assez surprise, il ne ressemble pas du tout à ce qu'on pourrait imaginer d'un dragon ordinaire. Et puis en plus il aime bien faire de grandes frayeurs aux gens, même à moi d'ailleurs … »

Bon Joïce aussi essayais de lui faire peur, mais c'était un peu compliqué de faire peur à un dragon qui fait plus de deux fois sa propre taille…

Il y avait quelque chose dans les paroles de Shiina sur lequel Joïce avait bloqué, "à cause du pouvoir qu'il m'a donné" quelle était se pouvoir, et pourquoi se "à cause", d'habitude elle n'était pas aussi curieuse, mais comment ne pas l'être pour découvrir le pouvoir de toutes ces personnes qui ont un dragon ?
« Pourquoi, "à cause du pouvoir qu'il m'a donné" ton pouvoir et dérangeant ? »

avatar
Shiina
Messages : 20
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 25

Fiche d'informations
Âge: 13 ans
Nom du dragon: Drystan
Pouvoir partagé:
Mer 26 Juil - 12:23




Plus on est de fous,
plus on rit !
Feat Joïce

Tout comme moi, Joïce souhaitait qu'on s'entende toutes bien. En même temps c'était bien plus agréable de passer une ou plusieurs années en bonne compagnie que le contraire. Elle me fit également un présentation de son dragon pareille à la mienne :


Moi mon dragon c'est Skotàdi, ouais je sais le nom est bizarre mais, je l'appelle souvent Skotà, c'est plus stylé, je trouve … Disons qu'il a son caractère, mais il a bon fond. Si jamais il se montre tu risques d'être assez surprise, il ne ressemble pas du tout à ce qu'on pourrait imaginer d'un dragon ordinaire. Et puis en plus il aime bien faire de grandes frayeurs aux gens, même à moi d'ailleurs …


Il faut croire que les dragons aiment nous asticoter, au moins à cet âge-là. T'en penses quoi ?


Mais, au moins, cela faisait plaisir d'être prévenu du comportement auquel nous pouvions avoir affaire. Après tout, ce n'était pas toujours agréable de supporter les humeurs de certains. Puis, d'un autre côté, on pouvait mieux comprendre qu'on puisse avoir des sautes d'humeur venues de nul part. Enfin, visiblement venu de nul part : parler avec un dragon c'était comme converser avec un humain, sauf qu'il était invisible pour la plupart et que tout le monde ne l'entendait pas. Autant dire que cela pouvait surprendre les non-initiés comme j'aimais les appeler.
Alors que nous arrivions dans le hall, j'entendis une question qui me gêna un peu :


Pourquoi, "à cause du pouvoir qu'il m'a donné" ton pouvoir et dérangeant ?



Ahah ! En fait, je ne contrôle pas vraiment mon pouvoir et quand il se déclenche j'ai tendance à perdre totalement la mémoire. Du coup, il m'arrive de mélanger ce que j'ai vu avec la réalité, ou bien je ne me rappelle plus du tout du présent... C'est un peu comme si la vie antérieure de la personne que je visionne, ou la mienne, venait remplacer mes vrais souvenirs. Mmh... C'est bizarre, hein ?


J'avais répondu un peu pensivement tout en tentant de ne pas montrer à quel point ce don pouvait être pénible. Enfin, il était certain qu'elle allait s'en rendre compte par elle-même par mes explications ou si je venais à voir la vie antérieure de quelqu'un devant elle. D'ailleurs, je priais pour que les cours d'osmose commencent rapidement pour enfin pouvoir me libérer de ce contrecoup. Néanmoins, j'en oubliais pas que je n'étais pas seule et demandai :


Où est-ce qu'il t'attend euh... Sko... Skotadi ? C'est ça ?

(c) Hana sur Académie Oonagh

avatar
Joïce Alvaro
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Mer 26 Juil - 15:12

Joïce

Shiina

Plus on est de fous, plus on rit !
Il faut croire que les dragons aiment nous asticoter, au moins à cet âge-là. T'en penses quoi ?
« Ihih, oui c'est bien vrai ! »
Ahah ! En fait, je ne contrôle pas vraiment mon pouvoir et quand il se déclenche j'ai tendance à perdre totalement la mémoire. Du coup, il m'arrive de mélanger ce que j'ai vu avec la réalité, ou bien je ne me rappelle plus du tout du présent... C'est un peu comme si la vie antérieure de la personne que je visionne, ou la mienne, venait remplacer mes vrais souvenirs. Mmh... C'est bizarre, hein ?

Bizarre, non, pénible, oui, avec tous ses dragons et ses pouvoirs, plus rien ne pouvais être bizarre pour Joïce. Elle pensa d'ailleurs que se pouvoir était bien pénible, perdre la mémoire comme ça … C'était pas pratique, bien au contraire. Et ce à chaque fois qu'elle utilise son pouvoir ? Qui est de … visionner la vie antérieure d'une personne, Joïce était normalement assez douée en français mais là, la vie antérieure ... Elle réfléchit quelques minutes et finit pas pensé que ça devait être le passé d'une personne.

Elle eut quelques instants un visage froid et impassible, se remémorant son propre passé à elle, avant de se reprendre, secouant très légèrement la tête. Elle espérait juste une chose, qu'elle ne commence pas à voir sa vie antérieur, ça lui créerait à elle-même des remonté de souvenir bien trop douloureux et elle n'était pas venue ici pour ça. De plus, Shiina pourrait perdre sa mémoire et l'on avait vraiment pas besoin que ça arrive.
« C'est plus dérangeant qu'autre chose … Bon ! Tu m'as parlé de ton pouvoir, maintenant c'est à moi de te parler du mien »

Elle eut tout à coup la même bouille d'un enfant qui venait de recevoir un cadeau et se prépara à faire une toute petite démonstration, après tout pourquoi parler quand on peut juste le montrer ? Elle commença à tendre sa main, puis à fermer les yeux quelques secondes à peine le temps de se concentrer un minimum. Puis une sorte de petits nuages noir commença à se créer au creux de sa paume. Qu'elle fit disparaitre quelques secondes plus tard en serrant le poing.
« Hihi, j’adore faire ça, même si ce n’est pas grand-chose ! Bon après comme pour toi, y’a aussi quelques inconvénients, comme des vertiges, une migraine, enfin des trucs dans le genre, c’est pour ça que je l’utilise pas très longtemps.»

Après avoir marché, on c'était retrouvé juste devant la porte de l'extérieur.
Où est-ce qu'il t'attend euh... Sko... Skotadi ? C'est ça ?
« Ouaip, il doit pas être bien loin, attend »

Joïce commença à siffler, en général c'était le signal pour dire "Je suis là" et des coups, en général il rappliquait aussitôt … Elle se sent légèrement observer et regarda alors un peu dans toutes les directions pour voir s'il ne se cacherait pas. C'est alors que derrière les deux jeunes filles, un soufflement glacial et digne d'un film d'horreur se fit entendre juste derrière elles.

Elle fit un léger sursaut, avant de se retourner, sachant de qui ce soufflement venait et il se trouvait que c'était Skotàdi qui, une fois de plus, c'était amusé à leur faire peur. De plus, il s'était rendu visible pour rendre la chose plus effrayante et ayant vu le sursaut de sa liée, il ne manqua pas de faire son fameux rire bien étrange, pendant que Joïce lui jeta un regard noir.
« Bon, eh bien je te présente l'incroyable et l'unique : Skotà, qui mériterait de rester dehors ...»

Le dragon, après avoir fini de rire une bonne fois pour toute, ne fit plus aucun sons, non pas parce qu'il était désolé, mais il était trop occupé à fixer la camarade avec qui Joïce était venue le chercher.
« Ah et ne t'inquiète pas s'il ne dit rien, il n'est pas très bavard »

avatar
Shiina
Messages : 20
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 25

Fiche d'informations
Âge: 13 ans
Nom du dragon: Drystan
Pouvoir partagé:
Mer 26 Juil - 20:11




Plus on est de fous,
plus on rit !
Feat Joïce

Je fus soulagée que la jeune femme me réponde qu'elle ne trouvait pas la raison bizarre. Quoi que le mot "dérangeant" était fort. Est-ce qu'elle me disait que ça la dérangeait parce qu'elle craignait quelque chose pour elle ou moi, ou bien dérangeant dans le sens où cela pouvait nuire dans la vie de tous les jours ? C'était une question que j'allais devoir lui poser. Mais, avant ça, elle décida de me faire une démonstration du sien : ouvrant sa main en fermant les yeux pour pouvoir créer comme un petit nuage noir. C'était super intéressant ! Impressionnée, j'eue peine à l'écouter me donner quelques explications alors qu'elle faisait disparaître sa création :

Hihi, j’adore faire ça, même si ce n’est pas grand-chose ! Bon après comme pour toi, y’a aussi quelques inconvénients, comme des vertiges, une migraine, enfin des trucs dans le genre, c’est pour ça que je l’utilise pas très longtemps.
J'étais contente qu'elle m'ait parlé de ses capacités d'elle-même. En même temps, vu comment elle semblait être, il commençait à être évident que ce genre de chose ne la dérangeait pas. Puis la nature de son pouvoir n'était pas dérangeant en soit, sauf si on avait peur du noir.
Lorsque je lui eue demandé où était son dragon, Joïce me demanda d'attendre un instant puisqu'il ne devait pas être bien loin. Elle me surprit ensuite en sifflant. Si je m'attendais ! C'était bien la première fois que je voyais ça. Je n'étais cependant pas bien placée pour juger sur les habitudes que d'autres avaient prises. Néanmoins, j'eue la surprise de devoir attendre jusqu'à ce que mon dragon me prévienne de me tenir prête. Ne comprenant pas vraiment le sens de ses paroles, je fus surprise par un souffle froid qui me cloua sur place et me fit ouvrir en grand les yeux. A côté de moi, ma coloc' sursauta. Toutes deux, nous nous retournâmes pour nous trouver face à un dragon assez... étrange. Ayant déjà vu quelques vies antérieures, j'avais pu observer quelques dragons spéciaux, ce qui m'empêcha d'être extrêmement surprise, même si cette émotion était belle et bien présente.
Le regardant avec colère, sa liée fit les présentations :

Bon, eh bien je te présente l'incroyable et l'unique : Skotà, qui mériterait de rester dehors ... Ah et ne t'inquiète pas s'il ne dit rien, il n'est pas très bavard.

Wouahou ! Je ne m'attendais pas à ça. Super ! Génial.
Totalement sous l'emprise de mes émotions yo-yo, je ne savais pas dire. Du coup, je disais tout et n'importe quoi. Drystan décida donc de se montrer également pour s'enrouler un peu autour de moi et mettre un de ses "doigts" sur ma bouche pour me faire taire. Il déclara alors :

Tu devrais vraiment te calmer Shiina. Je sais que tu peux faire preuve de bien plus de sang froid que ça.
N'appréciant guère ses paroles, je me calmais immédiatement, prenant même un air mi-sérieux mi-taquin et je lui répondis après avoir pris le temps de me libérer :

Oui, papa. Allez, viens Joïce, je vais te faire visiter l'académie. Dis-moi où tu veux aller.
Sur le coup j'avais eu envie de la prendre par la main, mais j'avais évité le contact tout en restant naturelle sous l'oeil protecteur de mon dragon qui disparu à nouveau, comme s'il avait peur des lois des dragons qui l'avaient obligée de rester invisible aux yeux des humains depuis sa naissance.

(c) Hana sur Académie Oonagh

Contenu sponsorisé

Plus on est de fous, plus on rit ! [Feat Joïce]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Oonagh :: L'académie :: Les annexes :: Dortoir des Ryu-
Sauter vers: